Largement utilisée en médecine militaire, la perfusion intra-osseuse est en train de s'imposer de plus en plus comme l'alternative n°1 à la voie veineuse périphérique . L'essentiel à savoir sur cette technique simple et efficace.

La perfusion intra osseuse : une voie d'abord à redécouvrir

Perfusion intra osseuse sous la tubérosité tibiale - © Vidacare EZ-IO®

Une technique ancienne, oubliée puis redécouverte

L'idée d'utiliser la vascularisation des os pour l'administration de médicaments n'est pas neuve.

Dès 1922, un certain Drinker confirme que des substances perfusées dans le sternum se retrouvent rapidement dans la circulation générale.

Le développement des voies d'abords intraveineuses à la même période rend toutefois la technique peu satisfaisante.

Il faudra attendre la Seconde guerre mondiale pour voir cet abord vasculaire utilisé plus de 4000 fois pour traiter les soldats en choc hémorragique.

Tombée dans l'oubli une fois la paix revenue, cette technique reviendra sur le devant de la scène 40 ans plus tard. En 1984, le pédiatre américain Orlikowski se trouve en Inde, en plein cœur d'une épidémie de choléra. Il observe alors les équipes locales utiliser la voie intra osseuse pour réhydrater les enfants atteints. Dans un éditorial intitulé "Mon royaume pour une voie veineuse", il sera l'un des artisans du développement de cette voie d'abord en pédiatrie.

Une intégration dans les algorithmes de réanimation

Depuis, l'abord intra osseux chez l'enfant est bien codifié. En revanche, son utilisation régulière chez l'adulte commence seulement à se développer en France.

L’European Resuscitation Council (ERC) et l’American Heart Association (AHA) considèrent désormais la voie IO comme la première alternative après impossibilité d'obtenir un abord veineux périphérique. Elle remplace avantageusement la voie intra trachéale (permettant l'administration d'adrénaline au travers de la sonde d’intubation, NDLR), qui disparaît des algorithmes.

Une utilisation identique à la voie intraveineuse

L'avantage de la perfusion intra osseuse tient au principe de vascularisation des os long : leur moelle contient un réseau vasculaire très riche, qui ne se collabe pas, même en cas de choc.

La pose d'un abord intra osseux peut se réaliser en quelques secondes. Tous les solutés et molécules sont injectables, aux mêmes posologies que la voie intraveineuse, avec un débit comparable à un cathéter veineux de calibre moyen.

La plupart des poses sont réalisées chez des patients inconscients. Toutefois, les patients éveillés cotent en moyenne l'intensité douloureuse à 5 sur 10 au moment de la ponction et de la première injection. Une anesthésie locale est donc conseillée.

Plusieurs systèmes, plusieurs sites de ponction

Système B.I.G, répandu au sein des forces armées - DRPlusieurs systèmes de pose existent, du simple introducteur manuel au système à percussion, plutôt réservé aux applications militaires.

Le système EZ-IO® est particulièrement développé en France. Il consiste en une perceuse à main, permettant une introduction sans efforts et en quelques secondes de l'aiguille intra-osseuse.

Le site le plus souvent utilisé, chez l’adulte comme chez l’enfant, est la partie proximale du tibia, 1cm en dessous de la tubérosité tibiale antérieure, et 1 à 2 cm en dedans sur la face médiane du tibia.

D'autres sites de pose sont également possibles, comme la malléole interne, la tête humérale ou le sternum (à éviter bien entendu si une réanimation cardio-pulmonaire est attendue...)

Si la complication redoutée est en particulier l'ostéomyélite, peu de cas ont été rapportés. L'asepsie doit toutefois être rigoureuse, y compris en préhospitalier.

A ce jour, la pose d'une perfusion intra-osseuse n'est pas un acte autorisé par le code de la santé publique aux IDE, même si la réalité est bien différente au sein des services préhospitaliers.

Au vu de sa courbe d'apprentissage très rapide, de sa simplicité d'utilisation et du vaste retour d'expérience des "paramedics" anglo-saxons, gageons toutefois que la pose d'un dispositif intra osseux en situation d'urgence sera un jour accessible aux professionnels infirmiers.

Pour aller plus loin :

Adult Intraosseous Access: An Idea Whose Time Has Come, Israeli Journal of Emergency Medicine – Vol. 6, No. 2 May 2006

Miller, LJ, Kuhn JG, Von Hoff, DD. Does IO equal IV? Prehosp Emerg Care 2005; 9; 102.

Sébastien Bondi - Infirmier anesthésiste



Related news

Que faire a dubai avec un bebe
Porque dan los tirones en las piernas
Comodato codice civile
Trac intermodal executives club
Uvula inflamada que hacer
Sales hire paarl accommodation
D'artagnan tres mosqueteiros desenho do chaves
Rastros de mentiras donde aparece neymar news